La Legende d'Ogrimar - Lineage 2


You are not connected. Please login or register

Livre 4 : Pour sauver un Monde

View previous topic View next topic Go down  Message [Page 1 of 1]

1 Livre 4 : Pour sauver un Monde on Wed 17 Jan - 17:49


Chapitre 1: Départ d’un Démon, et Royal Entretient

Ils étaient tous les trois entrains de massacrer joyeusement monstres et elfes de toutes sortes au fin fond des catacombes, endroit qu’ils affectionnaient particulièrement, quand ils perçurent son aura. Lord Stonecrest était sur Miscast, aussi incroyable que cela puisse paraître cette créature d’un autre temps était sur leur monde. C’était la deuxième fois que cela arrivait, Silver Lys s’était déjà débarrassé de La Liche, il s’occuperait aussi de cette nouvelle menace et décida de partir sans tarder.
L’Alliance d’Ogrimar était en pleine guerre avec la Garde Royale et les Démons ne pouvaient pas abandonner les Dark Moon en un moment aussi crucial et difficile, un seul d’entre eux seulement pouvait partir. Ainsi Silver Lys s’absentait, et étant donné l’ennemi qui l’attendait, il se pouvait qu’il ne réapparaisse pas avant plusieurs lunes. L’Inquisiteur était anxieux, certes un Démon ne peut pas mourir, la Mort étant affaire de mortels, mais un Démon peut être vaincu et disparaître, ce n’est pas une mort, c’est une disparition, pure et simple, son énergie se disperse et retourne au sein du dieu créateur. Par la suite la conscience du Démon continue d’exister mais ne peut plus se matérialiser et influer sur le monde physique.
- Un Démon peut être vaincu...
- Ton frère n’est pas l’ancien maitre de Miscast, ce pauvre fou, que tu abattis il y a si longtemps. Tout comme toi il est un Démon Majeur, nous sommes bien plus puissants. La force de Shilen et le savoir d’Ogrimar forment notre essence. Il éliminera le Lord. Ce ne sera pas simple je te le concède. Je l’ai mis en garde tu l’a bien vu. Mais Silver sait qu’il n’a pas le choix, on a tous un rôle à jouer dans cette nouvelle guerre ou deux dimensions sont liées. Il ne fait que suivre le chemin que notre Déesse a tracée pour lui. Tu le sais mieux que moi Inquisiteur, ton frère doit faire face seule à cette épreuve, même si elle devait être la dernière, nous ne pouvons pas intervenir dans le cour de son destin, il le sait, et nous le savons tout les deux. Telle est le choix de Shilen. Et ce choix nous honore. Ton frère vaincra et reviendra. La Déesse ne permettra pas qu’un de ses Démon soit vaincu, elle sera à ses cotés.
Karma Lys posa une main sur l’épaule du grand Orc.
- Repose toi mon ami, tu a beaucoup parlé, tu as dit des choses qui s’articulait autour d’un sujet tout en utilisant compléments et conjugaisons diverses, cette épreuve t’a laissée affaiblie je le vois bien. Merci General, tu a raison, il reviendra.
L’Inquisiteur et le General Noir reprirent leur chasse, tout en essayant de se dissimuler l’un à l’autre leur craintes quand aux difficultés qui attendait Lanshar sur Miscast.

Pendant ce temps la une autre conversation s’était tenue au château de la ville de Rune. La salle du trône était maintenant vide, mais Lex Mashpouarfolk, Commandant de la Garde Royale s’y était attardé un instant. Son entretien avec le Roy lui avait permis d’augmenter les fonds consacrés au recrutement. Il lui fallait remplacer les morts… les hors la loi lui donnaient beaucoup de souci, il devrait certainement embaucher les services des autre clans pour contenir la poussée ogrimarienne. Il soupira en regardant le grand trône surmonté des armes de la famille royale puis quitta les lieux.

Le Roy était fatigué, cet entretien de l'apres midi avec son Commandant lui avait annoncé de mauvaises nouvelles. Il semblait que depuis la mort de Coriace la morosité s’était installée dans son entourage. Mais ce Mashpouarfolk était l’homme qu’il fallait, même méthode et expérience que l’ancien Capitaine, les hommes le respectaient et déjà les contingents de nouvelles recrues se rassemblaient à Rune. Cependant il semblait que le monde d’Aden vivait des heures bien sombres. Ces gens qui se disaient « Ogrimariens » ne ressemblaient à rien de ce que ses pères avaient pu connaître, c’était une menace d’un nouveau genre, le mal organisé, la destruction planifiée, de plus ils avaient un pouvoir d’attraction, de séduction presque, qui faisait les rejoindre de nombreux guerriers et nécromanciens avide de sang et de chaos. Ce qui leur permit de conquérir la ville de Giran et son château. Il monta les marches montant à sa chambre, poussa la porte et s’asseya au bord du lit, pensif et las. Par la fenêtre de sa chambre entrait la lumière ténue d’une lune pleine et menaçante, dans cette pénombre il ne vit pas son interlocuteur.
- Voici donc celui qui se dit Souverain de ce monde...
Le monarque se releva, bondit plutôt, comme sous l’effet d’une morsure dans l’arrière-train en entendant cette voix venue de nulle part.
- Qui va la !?, le Roi s’apprêtait déjà à sonner la garde mais une main grise sorti des ombres entourant son lit l’arrêtant net.
- Je ne suis pas venu pour te tuer, ni pour te blesser ou t’enlever, pas aujourd’hui, pas encore. Je suis venu car je suis curieux, et j’aime aussi jouer à cache-cache avec la Garde. Vois-tu, tes hommes ont des progrès à faire s’ils veulent assurer la protection de leur chef.
- Que veut tu, qui est tu ! Répond mécréant, ou par tout les dieux je te jure que…
- Tait toi. Je ne suis venue que pour te poser quelques questions, mais en effet je suis disposé à me présenter. Mon nom est Karma Lys, on m’appel aussi Tchar, Prince Démon du changement, ici bas je ne suis qu’un mortel, certaines de vos légendes parlent de moi comme l’ancien Inquisiteur d’Ogrimar, Héritier des Lys Noir. C’est effectivement qui je fut lors du Premier Cycle. Tu ne le sais probablement pas, car vos mémoires ont été restaurées et votre chaine du temps reforgée, mais ton monde disparu une fois, il y a de ca 700 ans, ce que vous avez appelé le Grand Déluge n’était que l’artifice qui permit aux Dieux de réparer le tissu espace-temps et restaurer ce monde en le plaçant dans la continuité de l’ancien. Oui humain, les Dieux se battent pour ton monde, car il devait être remplacé par le mien, et le fut pendant ces 700 dernières années. Vos souvenirs ont été forgés à partir d’illusion divines, tout ce qui est advenu entre le Déluge et notre apparition n’est qu’inventions et n’a jamais été. Le Monde d’où je viens existe toujours, mais il est sous l’assaut de créatures venues d’un autre temps, un temps d’avant Aden ou Miscast nom de ce monde d’où nous venons Arkhar, Lanshar et moi. Ces créatures sont puissantes et nous menacent. Même si nous les éliminons cette fois ci, à long terme notre seul salut est dans la destruction de ton univers. Et j’en serai l’artisan.
- Je ne crois pas un mot de ce que tu dis, fou que tu es ! Ce monde existe depuis que la notion de Vie existe, il est protégé par les Dieux en cela tu a raison, mais ne crois pas que toi, simple hors la loi à la tête d’une bande de bon a rien sanguinaire, tu pourras détruire quoi que ce soit. Tu ne trouveras que la peine que tu mérite, la mort par les armes ou par le gibet !
- Je me doutais que ton esprit refuserait mon histoire, ainsi je ne risque rien à te la raconter. Mais je ne suis pas venue te faire une leçon d’histoire, je cherche à identifier un vecteur. Un mage je pense, celui qui est le serviteur de vos dieux comme je suis celui de Shilen, celui que nous appelons le Némésis. Car les créatures viennent de lui, et il me faut arrêter cet être. Dit moi, roi des hommes, a tu eu vent de rapports te faisant part de perturbations dans la magie blanche qui est la votre, de disparitions ou de phénomènes atmosphériques particuliers, d’apparitions étranges ou même de bruits parlant d’un grand magicien ou de nouvelles prophéties ? Je sais que tu ne me répondras pas, mais j’ai maintenant planté la graine du doute en toi. Tel était mon but. Le Démon Arkhar pense que je perd mon temps, mais tu pourrais nous être plus utile vivant que mort, ainsi contrairement à Coriace, ce soir tu garderas ta tête.
- Fou que tu es tu ne sortiras jamais vivant d’ici !
- Pense à mes questions, je sais que tu le fera et que tu auras bientôt des éléments propres à m’en apprendre plus sur mon véritable ennemi. Tu n’es qu’un élément du décor, tu n’es pas une menace pour nous, juste un obstacle. Je reviendrai, afin de récolter les fruits de notre conversation. En attendant, prépare des cercueils à profusion, ton peuple en aura besoin.
Le Roi se recula promptement, sorti une lame de sous le couvre lit et fit claquer la porte de son habitation.
- A moi la Garde !
Une demi-douzaine d’hommes en armes accourue, mais le roi ne put que leur présenter une chambre vide.


_________________

Depuis le monde lointain de Miscast L'Ancien Inquisiteur vous salut.
View user profile

2 Re: Livre 4 : Pour sauver un Monde on Wed 31 Jan - 18:31

Chapitre 2 : Le Nain Ogrimarien

Les faits d'armes se multipliant les marques de reconnaissances, les récompenses, encouragements et promotions s'étaient fait nombreux. Une cérémonie de remises des titres avait au lieu au château de Giran et les nouveaux officiers ogrimariens avaient été félicités comme il se devait.

Régulièrement des rapports d'activités étaient acheminés par messagers vers le fief des ogrimariens, en provenance de toutes les provinces. Par les chemins poussiéreux d'Aden voyageait des porteurs de récits et de documents attestant l'étendue et la progression de l'Œuvre du Purification du Second Cycle. Un de ces messagers, un nain solitaire du nom de Thorin voyageait entre les territoires de Goddard et la contrée de Giran. Il s'était arrêté pour prendre du repos et des provisions au post frontière séparant les terres de Goddard des Marais de Feu, les Blazing Swamps ou la lave coulait comme de l'eau. Il travaillait pour l'Alliance d'Ogrimar et en tirait fierté. Leurs chefs promettaient la fin de ce monde? Peu lui importait, tout a un commencement et une fin, être témoin de l'un ou de l'autre était un privilège qui a ces yeux était le meilleur des paiements, en échange de leur protection Thorin servait les ogrimariens en leur fournissant services de ferronneries, messageries, et autre prestations que son peuple maitrisait mieux que quiconque. Ses relations avec le monde du commerce et son réseau d'alliance rendait son appuie précieux. En contrepartie il pouvait séjourner au château, être équipé, logé et protégé. Tout en ne faisant pas partie des troupes Dark Moon, ce qui lui évitait d'être traqué par les troupes royales ou autre détracteurs des Démons, il participait lui aussi a étendre la domination des serviteurs de Shilen. Cet avantage de neutralité, l'Elue l'avait bien compris et tenait à en tirer avantage.
Un jour qu’il travaillait dans les sous sols de son village natal à l’extraction d’argent, travail dur mais formant le quotidiens de ses frères de race, il se retrouva dans une position difficile. Thorin avait toujours été un solitaire, sans raison particulière, juste parce qu’il aimait le silence et la simplicité d’une existence sans complications sociales, et le jour ou un roc se détacha du filon qu’il exploitait, personne n’entendit son cri de souffrance au moment ou sa jambe se retrouva broyée par la pierre. Ainsi, dans le noir et le froid, sa lanterne ayant été détruite par l’éboulement, le corps pris sous le rocher et sachant sa position très éloignée de tout boyau fréquemment parcouru il pensait devoir aller a l'encontre d'une mort aussi inattendue que stupide et douloureuse.
Plusieurs heures s’écoulèrent, l’engourdissement avait atténué la douleur, mais cet endormissement des sens semblait le dévorer petit à petit. Viendrai alors la somnolence, puis le sommeil perpétuel. Ainsi la mort lui semblait inéluctable. Et ce n’était pas la mort qui l’embêtait le plus mais plutôt le peu de panache qu’avait cette fin qui était la sienne. « Que la Mort me pardonne, je lui offre une prise bien médiocre. » soupira Thorin avant de fermer les yeux.
C’est alors que du fin fond des ténèbres se fit entendre un murmure. « Aujourd’hui tu fis preuve d’humilité face a la Mort, pour cela Shilen te montra a moi. Ce jour ne sera pas ton dernier sur Aden. » La voix c’était rapprochée, le poids lui écrasant les jambes disparu, il fut soulevé puis emmené à toute vitesse, il se sentait comme glissant sur un nuage, l’air lui fouettant le visage et son corps ne pesant rien. « Dors maitre nain, a ton réveil une nouvelle vie t’attendra. » Et Thorin perdis connaissance.

Argawean pris soin de Thorin, elle l’aida à guérir, lui offris de se reposer au château et une fois se dernier rétabli, elle lui expliqua ce qu’elle attendait de lui. Il lui fallait un nain de confiance, par ses visions elle s’était vu designer Thorin par la Déesse de la Mort. Ainsi elle était venue le secourir.
Apres lui avoir commenté la mission qui serai la sienne, elle l'avait présenté à La Rage d'Ogrimar, l'orc Vizul. Et ce dernier avait approuvé la collaboration. Pour que ce projet soit un succès Thorin devrait être discret et hors de tout clan. Il repensait à tout ca en vidant une outre de vin gludien et se sentait satisfait. Il aimait cette vie qui était maintenant la sienne, il voyait bien les innocents massacrés, les villages pillés et certains de ses frères de race égorgés au détour d’un marché, mais peu lui importait. Les concepts d’innocence et de souffrances dépendaient de points vus subjectifs et hypocrites. Il avait choisi le sien, et cela lui convenait. Ce choix lui apportant les satisfactions matérielles nécessaires a une existence agréable, tout en lui donnant un espoir de vie moins ordinaire : Si la fin de ce monde devait venir, il voulait en être le témoin et en rire en vidant une coupe de vin gludien. « La mort est bonne, sans la mort aucune vie n’est possible », par ces paroles l’Elue lui avait fait comprendre pleinement la beauté de leur œuvre.
Restaient les Démons, de ceux la il se méfiait tout en les respectant, sa méfiance étant le fruit des zones d’ombres encadrant ses connaissances sur la nature réelle de ces Etres. Ils étaient les Maitres de l’Alliance et jusqu'à ce jour il ne leur avait jamais parlé. Il savait cependant que son salut et la protection que lui accordaient les chefs du clan dépendait du bon vouloir des Démons, personnages silencieux et la plupart du temps absent, « Ils sont Nos Guides et nos Protecteurs » disait La Rage. Il avait de ses yeux vu le grand Vizul lui même mettre un genou à terre devant l'un d'eux. Cette impression de force, cette aura maléfique, il l’avait ressenti lui aussi. Ainsi, il obéissait scrupuleusement aux ordres donnés, remplissait ses missions et ne posait pas de questions. Et cela convenait très bien à son caractère de fils des montagnes.

Ce matin la il sortait de l’immeuble hébergeant la Guilde des Nains de la ville de Goddard quand un Drow se tenant prés de la sortie sud lui fit signe de venir vers lui. Il lui tendit une enveloppe de cuir cachetée d’un Lys noir. « Tu portera ceci à Argawean ta maitresse, de la part du Démon Tchar. Je sais que tu nous sers bien et je te fais confiance. » Sans rien dire il s’était incliné respectueusement devant Karma Lys et avait pris possession du message. Le démon n’en avait pas dit plus. Il n’avait pas besoin d’en savoir plus. Il prit une nouvelle gorgée de son vin et se remit en chemin, quand tout à coup il fut tiré vers l’arrière et un coup formidable l’envoya percuter le rocher sur lequel il s’était reposé. Il se retourna en grommelant, un humain de haute taille se tenait devant lui pointant sa lame vers la poitrine de Thorin.
« Nous t’avons vu parler a un chef ogrimariens, un de ces hors la loi, il t’a confié quelque chose, tu travail pour eux ? Répond ! Ou par ma foi je t’embroche tel le porc que tu es ! » Trois autres guerriers étaient apparut, deux elfes et un humain, tous portaient les armes de la Garde Royale. Le nain cracha au pied de celui qui venait de s’adresser à lui.
« Tu va donc devoir m’occire, car ce crachat est tout ce que tu obtiendra de moi humain. ». L’homme souriait « Soit …».
C’est alors qu’un ombre large vint obscurcir la scène. Le garde leva la tête pour apercevoir l’ombre lui fondre dessus. Il ne devait plus jamais voir autre chose, une lourde lame vint lui partager le front en deux et un geyser de sang vint colorer la Great Sword de Meshuggah. Il retira sa lame et se rua sur les trois autres, d’un geste circulaire il trancha la jambe d’un elfe et ouvrit la panse du deuxième humain, le second elfe eu le temps d’abattre lourdement son épée sur l’épaule de l’orc, se dernier souriait, «Pauvre fou !». D’un geste vifs et puissant il plongeât sa large épée a deux mains dans la poitrine de son adversaire, et d’une secousse il fit se détacher le corps qui tomba, tronc d’un coté et jambes de l’autre. L’orc se retourna et approcha des deux agonisants, il trancha la tête de l’humain et cloua au sol l’elfe récemment devenu unijambiste.
Arkhar laissa ainsi son épée trôner au milieu du massacre et vint se poster au dessus de Thorin. « Poursuit ta route. Et n’ait crainte, les Démons vous protègent. On ne nous voit pas, mais nous ne sommes jamais loin. Va, Thorin.» Et le nain repris sa route. Aujourd’hui sa méfiance s’était transformée en admiration. Vizul avait raison, « Nos Guides et nos Protecteurs » murmura-t-il pour lui-même. Il se remit en chemin. La route vers Giran était encore longue.

Un dragon survolant Blazing Swamp ce jour la surpris une étrange conversation.
« Bordel Karma fait gaffe quand tu confie tes messages ! Le pauvre nain a failli se faire estourbir, y’avait des Gardes a Goddard ce matin ! »
« Hmm.. ben... ouais... non mais attend je le savais ! Qu’est-ce tu crois ! Je voulais juste te tester et tester Thorin par la même occasion ! »
« T’a raison ouais…. Comme dirai Silver, tu pousserais pas un peu Shilen dans le lac de lave en fusion là… ? »
« Grmpf… bon ok j’avais pas vu ! Ca arrive à tout le monde non ! »
Meshuggah lui lança un œil d’elfe, duquel quelques nerfs morts pendaient encore. « Heureusement que je suis allé jeter un œil ! Ouarf ouarf ouarf ! Aller viens on va a la Taverne de la Drow Dénudée tu m’en dois une! »


_________________

Depuis le monde lointain de Miscast L'Ancien Inquisiteur vous salut.
View user profile

3 Re: Livre 4 : Pour sauver un Monde on Tue 6 Feb - 18:54

Chapitre 3 : Combats Miscastiens et Second Entretient.

Cela faisait maintenant prés de dix lunes que le démon Lanshar était sur Miscast, et il n’y avait pas une nuit sans qu’un éclair noir de puissance démoniaque déchire le ciel et frappe le sol du Royaume des Trois démons.
Le Lord Stonecrest était le roi des morts, un squelette géant vêtu d’une robe noire couverte de parti d’armure des hauts elfes, êtres disparus depuis des millénaires, armé d’un trident d’or haut comme quinze hommes, redoutable invocateur et nécromancien, un sorcier en puissance animé d’une puissance destructrice.
« Micast aurait été réduit en cendres si je n’étais pas venu, j’ai peut-être été un peu présomptueux de vouloir le combattre seul, sa puissance est vraim… » Et, à ce moment, le lord invoqua une centaine de gardes rouges, les gardes sacrés du lord, tous aussi puissant que lui.
« Je n’en viendrais jamais à bout… »
Lanshar repris sa forme de drow et dégaina l’Ame d’Ogrimar,
« Je ne laisserais personne réduire ce monde au silence, Lord Stonecrest… Nous avons gardé le nom de la plaine où se tenait autrefois ton sanctuaire, MAIS CE MONDE EST NOTRE ! »
Silver Lys se jeta à corps perdu au milieu de l’armée de garde et trancha, déchiqueta, étripa jusqu'à l'epuisement, il parvint à pourfendre les cent gardes du Lord, ces dernier bien qu’aussi offensifs que leur maitre ne disposait pas de la même résistance physique. Enfin il ne restait plus que lui et la créature des temps anciens…
« Alors tu ne peux plus invoquer, toi aussi tu es épuisé… »
Le Lord poussa un cri roque, inclina son sceptre vers Silver qui se mit en garde.
« Viens voir ton maître, tas d’os ! »
Un éclair d’un bleu sombre jaillit du sceptre et frappa Silver en pleine poitrine, le démon fut surpris de la rapidité avec lequel le Lord avait lancé ce sort.
C’est alors que Silver Lys perçu mentalement une puissante injonction « Maintenant ! », cette voix son instinct la reconnue, depuis le monde des Morts son ancien mentor l’assistait et l’encourageait, Arkanor Lys était auprès de lui et lui prêtait sa force, sans hésitation il s’élança, à une vitesse hallucinante, quasiment invisible à l’œil nu, il fonça droit vers le Lord , ce dernier semblait sourire, Silver s’arrêta juste devant la gueule du monstre, et le regardant droit dans les yeux il prononça l’incantation qui était sienne depuis l’aube du Premier Cycle :
« La mort nous sourit à tous, tout ce que tu peux faire c’est sourire à la mort…SOURIS MOI LORD !! »
Silver Lys s’éleva alors dans les airs au-dessus de la tête de la créature, tenant son arme pointée vers le bas, dans le but de transpercer ce monstre d’un bout à l’autre et c’est là qu’il la vit : « cette marque, non ce n’est pas possible…Pourtant…Non…. Je ne comprends pas comment peut-il être encore de ce monde… »
Étant au-dessus du monstre, Silver remarqua la marque de l’invocateur, sur le sommet du crâne de la bête, une marque connue de tous au travers des légendes…
« Je ne dois pas rater mon coup, c’est maintenant ou jamais »
Et Silver Lys plongea l’épée en avant, tel l’éclair, il fendit le Lord du crâne à l’entrejambe. Les deux parties du monstre se figèrent puis implosèrent, Lanshar se releva rengaina son épée, et tomba à terre.
« Argrr… par l’enfer…Son éclair était plus puissant que ce que je pensais, je n’ai pas réussi à l’absorber totalement… » Le démon s'ecroula et resta sur le dos, fixant le ciel rouge de Miscast, puis ferma les yeux… « Mon frère, le Lord est vaincu, mais le danger est plus grand que ce que nous pensions, entend-moi, il est revenu. Il va vous falloir venir, je suis très affaibli… »

Depuis les fin fonds des volcans d’Aden, dans ce que l’on nommait la Forge des Dieux, Karma Lys se reposait s’apprêtant à poursuivre sa route vers les créatures lui permettant de s’entrainer. Quand tout à coup l’appel de son frère lui parvint.
« Silver.. » Il se releva et écouta. Plus rien.
Meshuggah se rapprocha. « Il doit être durement atteint. En tout cas je ne perçois plus l’aura du Lord. Il l’a donc vaincu. »
« Il va nous falloir aller voir ce qu’il se passe sur Miscast et prêter main forte a Lanshar. Mais avant, j’ai une visite royale à faire… »
« On se retrouve là-bas Karma, de mon coté je m’en vais prévenir la Rage et l’Elue de notre départ. »

Le Roi se tenait devant la fenêtre de la salle du conseil et écoutait son chambellan lui faire rapport de l’état d’esprit dans lequel était le peuple. Les actes de malveillances après avoir augmenté semblait stagner. Certes cela pouvait sembler encourageant mais les tueries entravaient le développement des activités et dans certaines régions la famine se faisant sentir. Il fallait poursuivre l’action et augmenter l’effectif de la Garde Royale.
C’est alors qu’un Drow, sortant apparemment de nul part vint prendre place a la table du conseil. Il s’étira, posa ses pieds sur la table en prenant soin de répandre de la boue un peu partout, et tout ceci devant les yeux ébahis d’un chambellan mimant la carpe.
« Faite sortir votre servant, je suis venue vous parler. »
Le Roi ne sembla pas surpris, il soupira et d’un geste congédia son serviteur. Il se retourna et observa Karma Lys.
« Pourriez vous au moins m’expliquer comment diable vous faite cela ! »
« Faire quoi ? »
« Pénétrer jusque dans la salle du Conseil sans éveiller l’attention des gardes ! »
« Ah mais vos gardes sont bien meilleur que la dernière fois, félicitation ! Ils m’ont vu, ils sont venu et ils ont pas trop vaincu… dans quelque minutes ont va je pense venir vous en faire rapport… mais permettez donc que nous reprenions notre conversation, et laissons un instant les armes de coté voulez vous ? »
Un garde entra tout a coup, très essoufflé. « Sire ! Trois de nos hommes on été retrouvés mort, un int.. »
« Suffit ! » coupa le Roi. « Je suis déjà au courant, renforcez les gardes et prenez toutes les dispositions nécessaires. » Il jeta un regard vers le Drow, « L’intrus n’est déjà plus en nos murs, contentez vous de faire les investigations d’usage. »
« Oui Sire ! » Le garde se retira et referma la porte.
« Que voulez vous ? » demanda le monarque, il s’asseya l’air fatigué à la place qui était la sienne, au bord opposé a la chaise qu’occupait son noir interlocuteur.
« Je viens aux renseignements, avez-vous eu vent d’un puissant magicien et de perturbations correspondant aux descriptions que je vous avez faites lors de notre dernière rencontre ? »
« Je ne voit pas pourquoi je devrais vous aider. Vous mettez mes terres a feu et a sang, vous saccagez nos villages, et ne m’apportez rien qui puisse me servir a moi. Pourquoi devrai-je vous répondre ? Pour sauver ma vie ? Me tuer ne vous servirai a rien et vous ne feriez que créer un martyre, renforçant ainsi la détermination de vos opposants. »
« Nous tenons Giran, et nous le tenons bien. Nous tenons les principale terres des régions de Gludin, Dion et Gludio et nous faisons régner la terreur sur l’ile des hommes, cette "Ile Parlante" est maintenant une ile gémissante. Nous massacrons les elfes et arpentons sans relâche le Territoire Neutre, qui n’a plus de neutre que le nom. Vous vous rendez donc certainement compte que votre situation n’est pas des meilleures. En échange de vos informations je vous propose de récupérer le contrôle des terres agraires entourant le Village de Floran. C’est une région calme est prospère, vos problèmes de famine devraient se trouver résolu si le grain de Floran vous est à nouveau accessible. Donnez moi les renseignements dont j’ai besoin et nous vous rendons Floran. »
Le Roi plongea son regard dans celui du Drow, ce dernier lui montra un sourire carnassier.
« Je vais envoyer une escouade pour reprendre le contrôle du Village de Floran, si aucun rapport de résistance ne me parviens, alors nous poursuivrons cette conversation. »
« Faites donc, mes ordres sont déjà donnés. J’attendrai ici.»
« D’ici une heure nous serons fixé. J’ai en effet eu vent des agissements d’un personnage, qu’il soit sorcier ou non, et de rapports de paysans ayant vu des trous dans le ciel et des éclairs noirs frapper le sol. Vous en saurez plus si vous avez tenu parole.»

Pendant ce temps la au Château de Giran, l’orc Meshuggah prenait contact avec l’orc Vizul. Ils se saluèrent selon les us et coutumes des fils de Paagrio. Et Arkhar informa la Rage des derniers événements.
« Shobork Gropork ! »
« Shobork Salpork ! »
« Le Démon Tchar et moi-même devons vous quitter pour quelque temps. Nous reviendrons bientôt. Il nous faut porter assistance à Lanshar. Il se peut que nous ne puissions pas être plus de deux Démons a la fois sur Aden pendant quelque temps, mais nous ne sommes jamais loin, l’un d’entre nous sera toujours prêt à répondre a votre appel. En attendons-nous partons. »
« Est-ce grave ? »
Meshuggah hésita un instant, « Nous partons pour sauver un monde. »
« La Rage d’Ogrimar ne vous décevra pas, avec l’aide de l’Elue nous poursuivrons les combats et préparerons cette terre comme il se doit, par le feu et par le sang. »
« A bientôt Vizul. » et le Démon de la Guerre et du Sang s’effaça telle une ombre.

Dans Salle du Trône de la Tour d’Ogrimar il retrouva Karma Lys, prêt à partir à la recherche de son frère.
« Cet imbécile de roi t’a appris quelque chose d’intéressant ? »
« Ca se pourrait Meshu, mais pour en être sur il nous faut secourir Silver et connaître son rapport sur le combat qu’il a mené en notre absence. Apres cela on ira se louer un petit sortilège O-li-Wo-Di’Un, un petit Des Vaidés de l’échoppe Drow d’Ussi-Nécleub (cf Livre 3, chapitre 2), ca nous fera du bien.»
« Ouais, ca et quelques peaux P’korniennes séchées en amuse-gueule, ca nous aidera a décompresser un peu, yen a marre de ces histoires de mondes parallèles qui menace d’entre-exploser toutes les 5 minutes ! »
« Je te le fait pas dire… bon partons. »

Quelques minutes plus tars, à la place de l’orc et du Drow se tenaient deux grandes silhouettes rouges, elles se postèrent sur le rebord de l’avancée de pierre prolongeant la salle du trône et surplombant la plaine de Stoneheim, les deux créatures déployèrent leurs sombres ailes et prirent leur envol.


(Chapitre co-écrit par Silver et Karma)

FIN DU QUATRIEME LIVRE


_________________

Depuis le monde lointain de Miscast L'Ancien Inquisiteur vous salut.
View user profile

Sponsored content


View previous topic View next topic Back to top  Message [Page 1 of 1]

Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum